La Chine espionnerait les smartphones des visiteurs étrangers selon plusieurs médias internationaux

Les voyageurs d'affaires doivent se méfier. D'après des révélations faites par plusieurs médias américains, dont le New York Times, les autorités chinoises se livreraient à une vaste opération de surveillance des téléphones mobiles de toutes les personnes entrant dans le pays.

Les agents des frontières chinoises qui sont en première ligne pour l'accueil des visiteurs étrangers dans le pays seraient chargés d'installer un logiciel espion sur les téléphones de ces derniers.

Le New York Times explique que le gouvernement ferait de la récupération de données, mais également de messages, de mails, d'informations présentes dans certaines applications, et s’intéresserait également au modèle et aux caractéristiques du téléphone.  

C'est en passant par certains points de passage, et plus particulièrement dans la région de Xinjiang, que l'installation de l'application BXAQ (ou Fēng cǎi) se ferait, le temps de récupérer les données et de les transmettre aux serveurs. Officiellement, la désinstallation de l'application doit suivre, mais ce n'est pas tout le temps le cas, cette dernière restant ainsi sur le téléphone des visiteurs étrangers.