La GBTA prévoit une croissance de plus de 5% du voyage d’affaires en Europe en 2014

Le secteur du Business Travel semble reprendre des forces. Pour la première fois depuis 2010, l'analyse semestrielle de la GBTA prévoit un accroissement des dépenses en voyages d'affaires sur les cinq principaux marchés européens : l'Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l'Italie et l'Espagne. La division Nord-Sud de l'Europe persiste l'Allemagne et le Royaume-Uni restent en tête des dépenses en voyages d'affaires par rapport au reste de la région, mais la France, l'Italie et l'Espagne semblent montrer de solides signes de reprise.

La GBTA‎ (Global Business Travel Association) a dévoilé le 13 mars 2014 les prévisions de son dernier rapport semestriel parrainé par Visa Inc «GBTA BTItm Outlook ? Western Europe ». L’association a revu ses dernières prévisions à la hausse. Ainsi, elle estime que les dépenses en voyages d'affaires dans les cinq principaux marchés européens vont atteindre 186,5 milliards de dollars américains (137 milliards d'euros) en 2014, soit une croissance de 5,1 % par rapport à 2013.

Par ailleurs la GBTA estime que le taux de croissance devrait s'accroître en 2015. Elle table sur une progression des dépenses de 6,5 % supplémentaires pour l’année prochaine, à 198,6 milliards de dollars américains (157 milliards d'euros). «Les signes continus de renforcement et de progrès de l'économie européenne et l'élan accumulé suggèrent que l'année 2014 sera une année de transition», déclare Catherine McGavock, directrice régionale de la GBTA pour l'Europe. «Finalement, le récession subie en 2012-2013 semble être terminée et l'économie européenne semble avoir trouvé une base plus solide. Alors que des difficultés persistent, il s'agit d'une nouvelle très positive de bon augure pour la croissance des voyages d'affaires alors que le niveau de confiance des entreprises s'élève dans la région». Tad Fordyce, premier vice-président en charge des solutions commerciales mondiales chez Visa, souligne que «D'après le rapport, le renforcement des conditions économiques devrait mener à un accroissement général des voyages d'affaires dans toute l'Europe de l'Ouest ». Il prévient néanmoins «Alors que l'année 2014 s'écoule, certains obstacles économiques doivent encore être franchis mais les prévisions d'ensemble penchent dans la bonne direction».

Perspective positive, mais des difficultés persistent
GBTA avertit : «Cette reprise fragile et des prévisions plus prometteuses comportent toujours des risques. La crise de la dette souveraine est loin d'être terminée, le prix du pétrole est toujours un danger compte tenu des possibilités d'interruption des approvisionnements en provenance du Moyen-Orient et les risques liés aux devises des marchés émergeants ont également montré récemment que des chocs financiers pouvaient survenir». L’organisation remarque également qu'«une nouvelle inquiétude est liée à la question des taux actuels de désinflation cédant la place à une déflation pouvant pousser les ménages et les entreprises à retarder leurs achats en anticipant une diminution des prix, entraînant une chute de l'ensemble des dépenses».

Perspective des voyages d'affaires par pays

France
La GBTA prévoit que les dépenses totales en voyages d'affaires deviendront finalement positives en 2014 après deux années de déclin, avec une croissance de 5,4 % à 37 milliards de dollars américains (26,8 milliards d'euros). Elles connaîtront des gains similaires en 2015, augmentant de 5,5 % à 39 milliards de dollars américains (30,6 milliards d'euros).
Selon la GBTA, les dépenses en voyages d'affaires domestiques devraient prendre de l'élan en 2014 et 2015, avec une croissance projetée de 3,6 % et de 7,1 %, respectivement. Après un repli en 2013, les dépenses internationales devraient rebondir agressivement en 2014 à 8,8 %, avant de connaître une croissance modérée de 2,6 % en 2015 à 13,5 milliards de dollars américains (9,8 milliards d'euros).

Allemagne
L'économie allemande continue d'être une des plus robustes d'Europe. La GBTA estime que les dépenses en voyages d'affaires augmenteront de 7 % en 2014 et devraient vraiment décoller en 2015 avec une croissance de 10,6 %, un taux sans précédent pour un marché aussi développé que celui de l'Allemagne. Les budgets pour les déplacements professionnels domestiques sont à la hausse, avec une progression attendue de 7,2 % en 2014 et de 12,2 % en 2015. A l’international, les dépenses devraient s'accroître de 6,3 % cette année, après avoir rebondi avec une croissance de 5,3 % en 2013.

Royaume-Uni
La GBTA attend de fortes performances des voyages d'affaires aux Royaume-Uni au cours de deux prochaines années, avec des dépenses totales en voyages d'affaires approchant les 43 milliards de dollars américains (25,7 milliards de livres sterling) en 2014, un accroissement de 4,4 % par rapport à 2013. Selon son analyse, les dépenses continueront à s'accroître en 2015, augmentant de 5,1 % à 45,2 milliards de dollars américains (27 milliards de livres sterling). Les dépenses en voyages intérieurs devraient connaître une forte croissance en 2014 et 2015, avec une croissance projetée de 5,0 % et de 6,9 %, respectivement. Les déplacements professionnels internationaux devraient connaître une croissance de 3,2 % en 2014 et de 1,7 % en 2015.

Espagne
Les dépenses annuelles espagnoles en business travel ont chuté pendant 10 trimestres consécutifs. Mais après avoir finalement commencé à augmenter lors du deuxième trimestre, la GBTA attend un accroissement de 4 % en 2014 suivi d'une autre hausse de 5 % en 2015, à 18,4 milliards de dollars américains (14,4 milliards d'euros).
Selon la GBTA, les déplacements professionnels domestiques vont augmenter de 2,5 % en 2014 et prendre de la vitesse en 2015, avec une croissance de 5,2 %. Les dépenses en voyages internationaux vont faire un grand saut de 10 % en 2014 et connaîtront une croissance modérée de 4,2 % en 2015.

Italie
La GBTA prévoit que le premier trimestre 2014 sera le dernier trimestre de diminution des dépenses annuelles avec une croissance de 2,8 %. Il sera ensuite suivi d'une croissance supplémentaire de 2,8 % en 2015 pour atteindre 32 milliards de dollars américains (25,2 milliards d'euros).
Après avoir chuté en 2013, les dépenses en voyages d'affaires intérieurs en Italie vont croître de 2,4 % cette année, selon la GBTA, avec des gains projetés similaires de 2,3 % en 2015. Les budgets pour les missions à l’étranger devraient augmenter encore plus rapidement que celles des voyages domestiques, avec des gains de 6,5 % en 2014 et 6,7 % de gains supplémentaires en 2015.