La LGV Paris-Rennes livrée ce lundi à la SNCF

Après 5 ans de travaux et 3,4 milliards d’euros d’investissement, Eiffage livre ce lundi 15 mai à la SNCF l’infrastructure de la LGV Paris-Rennes, mise commercialement en service le 2 juillet prochain. La ligne pourrait booster les déplacements professionnels entre la capitale et la Bretagne. Et inversement.

Le projet est vieux de 20 ans, il se concrétise. Eiffage, chargé de la construction de la LGV Paris-Rennes, doit livrer ce lundi 15 mai la structure à la SNCF après une phase de tests confirmant la ligne à 320 km/h. 41 TGV devraient emprunter cette ligne quotidiennement à partir du 2 juillet, mettant Rennes à 1h25 de la capitale et par conséquent, rapprochant la Bretagne de Paris. Il reste que de Brest ou Quimper, il est toujours plus rapide de prendre un avion qu'un train pour rejoindre Paris, mais la partie LGV rebat un peu les cartes de la concurrence.

La « remise de clés » met un terme à 5 ans de travaux avec 230 km de voies nouvelles et de raccordements, 240 ponts, la pose des caténaires, des aiguillages et de la signalisation. C’est d’ailleurs sur cette nouvelle infrastructure que doit avoir lieu ces prochaines semaines la formation des 500 conducteurs de trains qui doivent se plier à de nouvelles exigences de conduite et de sécurité, mais aussi celle des contrôleurs du poste de commande, basé à Rennes. Une quarantaine de conducteurs de TER seront également en formation puisque certains Trains Express Regionaux seront amenés a emprunter la ligne LGV.