La RATP et son conducteur pourraient se partager les lingots d’or trouvés dans le RER B

800 000 euros en lingots d’or ont été retrouvés dans une rame du RER B le 30 décembre 2011. L’origine douteuse du magot laisse croire que son propriétaire ne viendra pas le réclamer auprès des autorités. Dans cette hypothèse, le conducteur qui a signalé la valise abandonnée et la RATP se partageraient le trésor.

La RATP et son conducteur pourraient se partager les lingots d’or trouvés dans le RER B
Un colis suspect a perturbé le trafic du RER B, le vendredi 30 décembre 2011. Des policiers et une équipe de déminage ont été dépêchés pour s’occuper de cette valise abandonnée qui a révélé ne contenir ni bombe, ni explosif mais des lingots d’or. Le butin découvert dans la rame représente près de 800.000 euros. Les premiers éléments de l'enquête montrent qu’il ne s’agit pas de lingots officiels mais d’or refondu. Il sera donc très dur d’identifier son propriétaire. Il semblerait qu’il aurait laissé la valise derrière lui par crainte d’un contrôle de police. S’il n’est pas réclamé par son propriétaire, le contenu du sac serait considéré comme un trésor. Comme le veut la loi, le conducteur du RER serait alors reconnu comme «inventeur» du trésor et se partagerait le magot avec la RATP qui a aussi des droits dessus en tant que propriétaire du fonds. Si le transporteur prend bien possession de la moitié des ligots dans un an, il a annoncé son projet de reverser la somme à la Fondation RATP.