La SNCF contre attaque face aux accusations de DB

Alors que l’ouverture du rail européen approche, le torchon brûle entre la SNCF et Deutsche Bahn (DB). Après avoir été attaquée par la filiale française de fret de DB pour pratiques anticoncurrentielles, la compagnie ferroviaire française a révélé aux Echos avoir porté plainte contre sa consœur pour les mêmes motifs.

La SNCF contre attaque face aux accusations de DB
Pierre Blayau, le patron de Geodis, filiale de la SNCF, a confié aux Echos. «Captrain Deutschland, notre filiale de transport de marchandises en Allemagne, a déposé trois plaintes contre DB entre novembre 2012 et mars 2013, devant diverses instances, pour pratiques anticoncurrentielles». Cette révélation fait suite à la plainte d’Euro Cargo rail au début du mois d’avril devant l'Autorité de la concurrence contre les pratiques anticoncurrentielles de la SNCF. La filiale française de fret de DB avait déjà mené une action similaire en 2009 contre l’entreprise ferroviaire française. En décembre, l'Autorité de la concurrence lui avait d'ailleurs donné raison et condamné la SNCF à une amende de 61 millions d'euros. «Ces propos sont inacceptables et s'assimilent à un dénigrement systématique de la SNCF», s’offusque Pierre Blayau. «Les reproches qui nous sont faits, on les retrouve dans les pratiques de DB sur son marché domestique», ajoute t-il. Alors que le climat devient de plus en plus tendu entre les acteurs du ferroviaire à 6 ans de l’ouverture du rail européen à la concurrence, ces querelles concernant le fret pourraient s’étendre au secteur passagers à l’approche de la date.