La SNCF fait des efforts

« Qui aime bien châtie bien » mais quand les choses se passent correctement, il faut également le dire.

Depuis quelque temps, la SNCF communique à ses passagers et les informe de ce qui se passe durant un trajet. C’est peu être anodin pour certain mais très important pour d’autres et ça tombe bien car c’est la majorité des voyageurs.

Ne pas savoir induit le doute et donc la perte de confiance et ce quel que soit le moyen de transport utilisé. Certains équipages de l’aérien l’ont compris et apportent une certaine sérénité par leur information même si les conditions de vol sont dégradées. Un petit mot ne prend que quelques secondes et évite bien des maux.

Notre opérateur ferroviaire et ses agents font donc ce qu’il faut pour rendre acceptable ce qui fait généralement râler les clients. Sur le plan du respect des horaires, La SNCF fait également des progrès car elle sait que dans la bataille de la concurrence, ce paramètre sera, avec le prix, un des principaux critères de choix du client.

Reste le matériel roulant et la propreté des gares qui sont trop souvent décriés par les utilisateurs qui ont du mal à comprendre pourquoi un tel laisser aller a été autorisé alors que la société s’enfonçait dans une dette abyssale. Là aussi, des efforts s’engagent mais il reste encore un long chemin avant d’atteindre le niveau de certains concurrents Européens.

Reste le numérique et là, les choses se passent réellement bien. La place de marché Oui est une réussite, sa connexion à Jenji, l’outil de note de frais est une bonne idée tout comme l’agrégation de contenu tier. La connexion avec PAO pour les agences ayant fait l’effort d’investir dans une liaison directe est également un avantage sérieux pour le voyageur et pour le gestionnaire.

Malgré tout, les choses avancent et c’est plutôt bon signe. La communication en amont du voyage devrait toutefois être plus importante car il y a beaucoup de changements qui mériteraient plus de mise en lumière. La nouvelle carte liberté et le contrat entreprise restent nébuleux pour beaucoup d’acteurs. C’est dommage car la solution est potentiellement intéressante pour les PME et les micro-entreprises.

Quoiqu’il en soit, courage, vous êtes sur la bonne voie !