La Société Générale ne prête plus à l’aérien

Des problèmes de crédibilité pour les compagnies aériennes ? La Société générale prévoit en tous cas de suspendre ses financements dans le transport aérien et maritime. Elle souhaite vendre son portefeuille de prêts dans ces secteurs, d’une valeur de quelques milliards de dollars, et si les banques américaines et européennes montrent peu d’intérêt pour ce […]

Des problèmes de crédibilité pour les compagnies aériennes ? La Société générale prévoit en tous cas de suspendre ses financements dans le transport aérien et maritime. Elle souhaite vendre son portefeuille de prêts dans ces secteurs, d'une valeur de quelques milliards de dollars, et si les banques américaines et européennes montrent peu d'intérêt pour ce portefeuille, la Société Générale a invité des institutions financières en Asie à soumettre des offres. Le groupe bancaire, dont l'action a perdu plus de la moitié de sa valeur au cours des quatre derniers mois, est sous pression pour démontrer aux investisseurs que l'établissement peut augmenter ses réserves de fonds propres.