La TVA réduite dans les transports urbains et TER aurait été abandonnée

Les voyageurs d'affaires ne verront pas baisser leur abonnement TER ou Intercités de sitôt. Selon Mobilicités, la TVA à 5,5% dans les transports du quotidien, qui semblait approuvée en juillet dernier, ne sera finalement pas appliquée.

La TVA à 5,5% ne fera pas son grand retour dans les transports urbains, TER et Intercités dans les prochains mois. Le projet semble au point mort. Selon Mobilicités, François Hollande préfère privilégier les baisses d’impôts directs plutôt que les charges indirectes comme la TVA. En outre, le gouvernement qui souhaite aussi rassurer les collectivités qui ont vu leurs dotations de l’État se réduire, a annoncé la création d'un fonds de soutien aux investissements de 1 milliard d'euros. La TVA à 5,5% ne permettait de son côté que des gains induits de 300 millions d'euros.

Un courrier du président de la SNCF, Guillaume Pepy en août dernier, ne serait pas étranger à cette décision, non plus. Dans sa lettre - adressée aux ministres concernés - il aurait assuré que la réduction de TVA aux trains du quotidien allait créer une distorsion de concurrence entre le TGV et les TER/Intercités. Le patron de la compagnie ferroviaire s'inquiétait qu'elle conduise alors à une baisse du trafic TGV.