La mue du secteur du voyage d’affaires vers plus d’online coûte des emplois

Les plans sociaux annoncés par CWT et Amex n’ont pas échappé à la presse généraliste qui explique, comme La Croix, ces restructurations par le passage d’une grande partie du voyage d’affaires sur des réservations internet. C’est d’ailleurs la reprise d’une dépâche de l’Agence France Presse.

Les plans sociaux annoncés par CWT et Amex n'ont pas échappé à la presse généraliste qui explique, comme La Croix, ces restructurations par le passage d'une grande partie du voyage d'affaires sur des réservations internet. C'est d'ailleurs la reprise d'une dépâche de l'Agence France Presse.