La route reste la première cause de mortalité professionnelle

C'est une étude de l'IFOP réalisée pour MMA qui le révèle: 400 400 personnes meurent chaque année, les cadres étant plus dangereux au volant que les autres travailleurs .

D'année en année, le risque routier professionnel n'est pas détrôné. Avec 400 tués tous les ans sur nos routes, ou 115 si on exclut les trajets domicile-bureau, il reste la première cause de mortalité parmi les accidents du travail. Or ce danger «numéro un» est méconnu par 75 % de personnes. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par l'Ifop pour l'assureur MMA et que Le Figaro révèle en exclusivité.