La ville la plus embouteillée de France est…

...sans grande surprise Paris ! La capitale reste en haut du classement annuel d'Inrix, spécialiste des services d’info-trafic et de solutions d’évaluation des performances pour le secteur des transports. Les conducteurs parisiens ont en moyenne passé 45 heures dans les bouchons en 2015.

Paris reste en tête du classement des villes les plus embouteillées de France, avec un temps moyen par conducteur de 45 heures passées dans les bouchons en 2015. Cela représente une hausse de 0,1% par rapport à l'étude de l'année dernière. Ces routes très chargées lui offrent également la quinzième place dans le classement des villes les plus saturées d’Europe. Ce top très agaçant pour les automobilistes européens est toujours dominé par Londres avec 101 heures (+5,2%)

Le trafic s'améliore à Lyon
Lyon est toujours sur la deuxième marche du classement français avec 36,07 heures. Toutefois pour la seconde année consécutive, la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes a connu une réduction significative des embouteillages. Le temps perdu en moyenne a diminué de 4,4 heures en 2015. Cette amélioration est dû selon Inrix "aux investissements réalisés pour fluidifier le trafic comme le projet "Smart City Lyon" et le programme "Optimod’Lyon", initiatives qui commencent à porter leurs fruits. De plus, la généralisation du covoiturage à Lyon a permis au cours de la dernière décennie une diminution de 20% du nombre de véhicules bien qu’elle soit la deuxième ville la plus visitée de France".
Toulon est troisième avec 35,48 heures perdues dans les bouchons (+1,2%). Elle est suivie par Bordeaux (34,83 heures ; -1,1%) et Toulouse (34,72 heures ; -1,4%).

L'étude révèle que les difficultés sur les routes françaises sont en baisse pour la quatrième année consécutive. Les conducteurs ont perdu en moyenne 28 heures dans les bouchons, soit une heure de moins qu’en 2014. L'Hexagone est ainsi le septième pays le plus saturé d’Europe pour la seconde année. La Belgique arrive en tête du classement avec des conducteurs retardés de 44 heures en moyenne

Inrix explique: "Malgré un niveau record des dépenses des consommateurs pour le troisième trimestre 2015, l’économie française s’est développée lentement avec une hausse de 1,1% du PIB. Les attaques de novembre à Paris ont coûté à l’économie plus de 2 milliards d’euros, principalement dû au déclin du tourisme et des dépenses des foyers. Le taux de chômage atteint 10,6%, son plus haut niveau depuis 18 ans. Ce taux, le double pour les jeunes, est en augmentation. Aussi, le gouvernement tente de sortir la France de son état "d’urgence économique" en lançant un plan de création d’emplois de 2 milliards d’euros. Ces différents facteurs, avec la position émergente du pays comme un hub du covoiturage a conduit à une réduction des conducteurs sur les routes et de facto à une baisse de la congestion routière nationale".

Le Top 10 des villes françaises les plus embouteillées
1 - Paris : 45,35 heures perdues en 2015 / +0,1 heure vs 2014
2 - Lyon : 36,07 heures perdues en 2015 / -4,4 heures vs 2014
3 - Toulon : 35,48 heures perdues en 2015 / +1,2 heure vs 2014
4 - Bordeaux : 34,83 heures perdues en 2015 / -1,1 heure vs 2014
5 - Toulouse : 34,72 heures perdues en 2015 / -1,4 heure vs 2014
6 - Strasbourg : 33,8 heures perdues en 2015 / -0,6 heure vs 2014
7 - Grenoble : 31,28 heures perdues en 2015 / +0,2 heure vs 2014
8 - Nantes : 30,58 heures perdues en 2015 / +0,1 heure vs 2014
9 - Rennes : 27,95 heures perdues en 2015 / = 2014
10 - Caen : 25,15 heures perdues en 2015 / +0,1 heure vs 2014

Le Top 10 des pays européens les plus embouteillés
1 - Belgique : 44 heures perdues en 2015
2 - Pays-Bas : 39 heures
3 - Allemagne : 38 heures
4 - Luxembourg : 33 heures
5 - Suisse : 30 heures
6 - Angleterre : 30 heures
7 - France : 28 heures
8 - Autriche : 25 heures
9 - Irlande : 25 heures
10 - Italie : 19 heures