Le Crillon sous gestion chinoise

Selon une information des Echos, Rosewood Hotels & Resort, filiale du groupe chinois New World Group, est en «négociations exclusives» pour obtenir la gestion du Crillon. Le Palace de la Place de la Concorde passe sous le nez d’Accor, qui souhaitait également l’accrocher à son portefeuille. Propriété depuis 2010 d’un membre de la famille royale […]

Selon une information des Echos, Rosewood Hotels & Resort, filiale du groupe chinois New World Group, est en «négociations exclusives» pour obtenir la gestion du Crillon. Le Palace de la Place de la Concorde passe sous le nez d'Accor, qui souhaitait également l'accrocher à son portefeuille. Propriété depuis 2010 d'un membre de la famille royale saoudienne, le Crillon doit fermer le 31 mars pour deux années de rénovations.