Le DIF sous exploité dans les entreprises

Selon une étude menée par le Céreq (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Qualifications), depuis son entrée dans la loi française avec le texte du 4 mai 2004, le Droit Individuel à la Formation - de son petit nom DIF - n’a pas encore réussi à faire sa place dans les entreprises. Trop complexe ? A savoir : toutes les formations de DeplacementsPros.com sont éligibles au DIF !

Le DIF sous exploité dans les entreprises
Pensé comme une mesure destinée à permettre aux salariés d’être acteurs de leur parcours professionnel, le DIF n’a été utilisé que par 6 % d’entre eux en 2009 (environ 600 000 personnes). Aux vues des données récoltées par le Céreq et publiées sur son site, seulement 26 % des entreprises ont enregistré au moins un salarié suivant une formation dans le cadre du DIF. Néanmoins, il y a un point encourageant. Entre 2005 et 2009, le pourcentage de salariés profitant de ce droit a suivi une progression certes lente mais positive, passant de 1 % à 6 %. En revanche, la durée des formations a peu évolué au cours de ces 5 années. Le temps moyen est d’environ 23 heures. Pourtant la loi autorise bien plus… puisque le salarié se constitue un crédit de 20 heures de formation par an, cumulable sur 6 ans dans la limite de 120 heures.
Autre phénomène observé : si la loi précise que la formation doit être effectuée en dehors des heures de travail (sauf disposition conventionnelle contraire) : seul 1 employé sur 5 suit cette règle. Envie d’apprendre une nouvelle langue, de se perfectionner sur un logiciel ou d’acquérir une nouvelle compétence pour booster sa carrière… DéplacementsPros.com avait déjà présenté les démarches à suivre pour bénéficier de ce dispositif, il est même possible d’en profiter à l’étranger.