Le Pakistan annonce la réouverture de son espace aérien aux compagnies étrangères

Fermé à la fin du mois de février 2019 en raison de fortes tensions entre l'Inde et le Pakistan, l'espace aérien pakistanais est de nouveau accessible, dès maintenant, à toutes les compagnies aériennes du monde entier.

La fermeture de l’espace aérien du Pakistan avait eu d'importantes répercussions sur les programmes de vols de nombreuses compagnies. L'espace aérien pakistanais est en effet fréquemment utilisé par les transporteurs exploitant des vols à destination et en provenance d'autres pays, en particulier les vols entre l'Europe et l'Asie. Cette interdiction de survol avait notamment forcé Air Canada et United à suspendre certains de leurs vols à destination de l'Inde et avait également obligé Air India à ajouter des arrêts pour refaire le plein de carburant sur plusieurs de ses vols à destination des États-Unis.

Le ministre indien de l'aviation avait déclaré que les compagnies aériennes indiennes avaient perdu environ 80 millions de dollars en raison de la fermeture de l'espace aérien pakistanais.

Les vols internationaux vont-ils reprendre tout de suite ?

Une inconnue demeure cependant à propos des compagnies aériennes qui ont dû annuler des vols en raison de ces restrictions de l'espace aérien. On ignore quand elles redémarreront leurs services, à l’image d'United qui a initialement suspendu ses vols de Newark à Delhi et Mumbai jusqu'au 26 octobre 2019. Bien que la compagnie aérienne puisse reprendre ces vols immédiatement, il semble probable qu'elle ne le fera pas tout de suite, car il ne sera pas facile de remplir ces vols de façon rentable dans des délais aussi courts.