Le coût exorbitant du contrôle aérien

Trois spécialistes du contrôle aérien publient dans Les Echos une tribune pour condamner "les coûts exorbitants du contrôle aérien". Entre concurrence des Etats et salariés en situation de monopole, ce qu’ils décrivent conduit à imaginer, comme en Grande-Bretagne, une privatisation du système. Il n’est pas dit que ce sera plus efficace mais les deux anciens […]

Trois spécialistes du contrôle aérien publient dans Les Echos une tribune pour condamner "les coûts exorbitants du contrôle aérien". Entre concurrence des Etats et salariés en situation de monopole, ce qu’ils décrivent conduit à imaginer, comme en Grande-Bretagne, une privatisation du système. Il n’est pas dit que ce sera plus efficace mais les deux anciens responsables au Ministère des Transports et l’ancien directeur d’Eurocontrol concluent en disant que les Britanniques n’ont pas toujours tort. Ils ne vont pas se faire que des amis.