Le fonds américain Cerberus voudrait reprendre entièrement Alitalia

Selon le Financial Times (FT), le fonds américain Cerberus Capital Management voudrait reprendre entièrement les activités d'Alitalia. Il aurait contacté l'entreprise en difficulté après la fin du délai prévu de présentation des offres liantes.

Selon le Financial Times, Cerberus Capital Management a contacté la direction d'Alitalia pour lui faire une proposition après la fin du délai prévu par l'appel d'offres car le fonds américain estimait que ses termes étaient "trop restrictifs".

Les sources du journal assurent que Cerberus voudrait réaliser une reprise totale de la compagnie italienne, si cette dernière est "complètement restructurée". Selon son projet, il pourrait investir entre 100 et 400 millions d'euros pour prendre le contrôle du transporteur. Le plan prévoit également que le gouvernement transalpin garde une participation dans l'entreprise.

Est-ce la conséquence de cette offre tardive ? Les trois administrateurs d'Alitalia ont repoussé la date du choix du repreneur. Ils se sont donnés jusqu'au 5 novembre pour étudier les différentes propositions.