Le groupe ADP résiste malgré les difficultés

Attentats, grèves.... les 9 premiers de l’année 2016 n'ont pas été simples pour le groupe ADP. Toutefois, le gestionnaire de Roissy et Orly est parvenu à enregistrer un chiffre d'affaires quasi stable grâce à la résistance de l'ensemble de ses activités.

Le groupe ADP a accueilli dans ses installations 113 millions de passagers (+1,5%) dont 73,8 millions uniquement sur les plates-formes de Paris Aéroport (+0,9%). En outre, la holding affiche un chiffre d'affaires consolidé quasi stable (- 0,5%) à 2 183 millions d'euros, grâce à la résistance de l'ensemble des activités. En effet, le chiffre d'affaires des Activités aéronautiques est stable avec 1315 millions d'euros tout comme celui des Commerces et services (680 millions d'euros).

Augustin de Romanet, Président-directeur général d’Aéroports de Paris SA – Groupe ADP, ajoute "La quasi stabilité du chiffre d'affaires du Groupe ADP sur les 9 premiers mois de l'année 2016 est le reflet de la résistance de l'ensemble de nos activités dans un contexte difficile, avec une succession d'événements défavorables à la reprise du trafic international. Ce chiffre d'affaires est porté par les bonnes performances des bars et restaurants, des boutiques côté ville et des autres activités commerciales qui compensent partiellement le ralentissement d'activité des boutiques côté pistes".
Il reste à remarquer, tout en bas du tableau publié par Aéroports de Paris S.A., que le chiffre d'affaires par passager a reculé de 7,4% sur les 9 premiers mois de cette année 2016 par rapport aux 9 premiers mois de 2015, alors que les premiers attentats de Paris ont eu lieu au début 2015. Un chiffre inquiétant qui reflète les difficultés globales du secteur aéronautique.