Le nouvel aéroport d’Istanbul accumule (encore) du retard

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs d'affaires, le nouvel aéroport d'Istanbul ne sera pas complètement opérationnel en janvier 2019. Le transfert de la totalité des vols de l'aéroport d'Atatürk est retardé à mars 2019.

Le projet prend encore du retard. L'agence de presse gouvernementale DHA annonce que le nouvel aéroport d'Istanbul n’accueillera pas les passagers d'Atatürk début janvier 2019. Selon les autorités turques, il devrait être complètement opérationnel en mars.

Pour rappel, ce projet de grand déménagement consistera à transférer la totalité des vols de l'aéroport d'Atatürk vers ce nouvel aéroport international, soit plus de 2 000 vols quotidiens et 63,7 millions de passagers annuels. Depuis le début des travaux et son inauguration le 29 octobre, le déménagement ne cesse de prendre du retard. Initialement prévu dans la nuit du 30 et 31 décembre, la date est désormais actée en mars (pour le moment).

Avec une capacité de 90 millions de passagers dans sa première phase, et 200 millions d'ici 2022, ce nouvel aéroport devrait être le plus grand hub du monde une fois les travaux achevés. Actuellement, quelques lignes sont ouvertes, mais la majeure partie du site reste close. Pour Turkish Airlines, qui a décidé d'y transférer la totalité de ses vols, l'objectif sera de limité au maximum l'impact de cette opération sur son activité.