Le « patron d’Air France » veut escroquer l’Elysée

Deux millions d'Euros, pas moins, voilà le montant de l'escroquerie déjouée par l'Elysée et révélée par le Canard Enchainé. Deux hommes, dont l'un se faisant passer pour le patron d'Air France, ont téléphoné aux services financiers de l'Elysée pour réclamer deux millions d'euros d'arriérés pour des voyages officiels.

Toute l'histoire a été monté de l'étranger par une bande organisée qui avait réussi à obtenir le numéro de compte bancaire de l'Elysée. En se faisant passer pour des membres du personnel des services financiers de la Présidence, les deux comparses avaient réussi à remonter jusqu'aux services en charge des règlements des dépenses liées aux voyages officiels. Heureusement, intrigué par ces appels qui ne s'appuyaient sur aucune demande écrite et ne fournissaient aucun code de sécurité, le banquier a téléphoné à l'Elysée avant d'engager le virement. Bien lui en a pris. L'escroquerie a ainsi été découverte. Les auditeurs de cet arnaque seraient des français installés à l'étranger qui auraient réussi le 25 mars dernier à détourner 998 000 € à l'Agence Nationale des Chèques Vacances en utilisant un subterfuge similaire.