Le prix des carburants en très légère baisse

La trêve dans l'augmentation des prix des carburants s'est confirmée cette dernière semaine et les prix se sont globalement stabilisés à la baisse. Des diminutions qui restent cependant très minimes. A plus long terme, les prix des carburants restent immanquablement haussiers.

Le Sans Plomb 98 (E5) à 1,650 euro le litre a concédé 0,2 centime (-0,10%) au cours des sept derniers jours.

Le SP 95 , à 1,575 le litre a lâché 1,2 centime (-0,80%)au cours de la semaine écoulée.

Le litre de gazole est resté inchangé à 1,492 euro.

La semaine dernière, le cours du Brent a oscillé entre les 69 et 72 dollars le baril, dans un marché partagé entre les risques d’aggravation du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine et les conséquences, sur l’offre, des sanctions américaine contre l’Iran.

Cependant, vendredi dernier, le pétrole n’a pas été trop affecté par l’ajournement des négociations entre les Américains et les Chinois et l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane américains appliqués sur la quasi-totalité des importations de produits chinois.

Au Moyen-Orient, la tension reste élevée et les États-Unis ont fait grimper la pression contre l'Iran.

Le marché du pétrole est toujours volatil et risque de le rester jusqu’à la prochaine réunion de l'OPEP et de ses partenaires, dont la Russie, qui aura lieu en juin prochain. Les pays exportateurs de pétrole décideront alors s’ils renouvellent ou non leur accord de limitation de la production.