Le sort d’Alitalia dépend désormais de ses partenaires Skyteam

Après l'abandon d'easyjet, les seules compagnies qui manifestent encore de l'intérêt pour le sauvetage du transporteur italien, sont ses partenaires au sein de l'alliance Sktyteam. Alitalia qui fait également face à un appel à la grève pour ce lundi 25 mars.

L'avenir d'Alitalia est désormais entre les mains de Delta Air Lines, China Eastern, mais aussi Air France-KLM, qui n'a toutefois pas l'intention de réinvestir dans la compagnie italienne.

La compagnie américaine reste, à ce jour, la seule candidate déclarée à une prise de participation dans la future Alitalia. Mais Delta est aussi au cœur des grandes manœuvres en cours pour tenter de finaliser un plan de sauvetage avec la participation éventuelle de deux autres partenaires stratégiques de l'alliance Skyteam : China Eastern et Air France-KLM.

La suite de cet article est à lire sur le site du journal Les Echos.