Le ton monte entre les Régions et la SNCF

Ce n’est pas la première fois, mais cette fois les régions se disent exaspérées par la SNCF mais cette fois selon Les Echos, il n’est pas question de lignes supprimées ou de cadence à tenir, mais de finances. Dans un courrier, le président de la commission Transports de l’Association des régions de France (ARF), menace […]

Ce n'est pas la première fois, mais cette fois les régions se disent exaspérées par la SNCF mais cette fois selon Les Echos, il n'est pas question de lignes supprimées ou de cadence à tenir, mais de finances. Dans un courrier, le président de la commission Transports de l’Association des régions de France (ARF), menace de saisir l’Autorité de régulation du ferroviaire pour réduire la facture que la SNCF présente aux Régions. Il est question du taux de rémunération que le groupe ferroviaire applique sur le capital (dettes et fonds propres), et qui pèse sur les tarifs facturés pour l’utilisation des gares. Ce taux est fixé à 9,2 %, ce que l’ARF juge « excessif au regard de la part de risque réellement assumée » par la SNCF. « Cette situation est inacceptable », poursuit Jacques Auxiette. Qui demande donc « que soient mises en place des conditions équitables de rémunération de ce capital ».