Le train du futur se passera de rails

Le constructeur japonais Japan Railway Central a présenté son train du futur, qui pourrait être mis sur rails dans moins de 20 ans. Du moins c'est une expression, car le Maglev pourrait fonctionner sans rails, et filer à plus de 500 km/h. Son secret : des électro-aimants qui suspendraient le train à quelques centimètres du sol.

Le Salon du Bourget a poussé les constructeurs à rivaliser d’imagination pour proposer en avant-première des projets futuristes, à l’instar de l’avion translucide présenté par Airbus. Les acteurs du secteur ferroviaire passent eux aussi à l’attaque, avec la présentation du Maglev – comprenez Magnetic Levitation – dont un prototype a été présenté par Japan Railway Central. La sustentation magnétique lui permettrait ainsi d’améliorer radicalement la vitesse des liaisons, en atteignant la coquette vitesse de 505 km/h. Le Maglev pourrait ainsi relier et Tokyo et Nagoya en 40 minutes, contre 2h25 à l’heure actuelle. Les premiers essais sont prévus dès 2020.