Le transport aérien français peut-il retrouver ses ailes ?

En organisant, de fin mars à l'automne, des Assises du transport aérien, le ministère des Transports veut redonner des couleurs aux compagnies françaises, qui souffrent d'un déficit de compétitivité. Mais elles n'échapperont pas à des efforts de productivité.

Air France, Corsair, XL Airways, Air Caraïbes, Aigle Azur,... Les compagnies aériennes françaises sont toutes prises dans la tourmente d'une concurrence acharnée. Les Assises du transport aérien organisées par le gouvernement sont censées mettre à plat toutes les données du problème : les coûts de production (salaires mais aussi taxes et coûts de sûreté,...), les problèmes de double casquette de l'Etat, les écarts de compétitivité. Une liste longue comme le bras qui a déjà fait l'objet de plusieurs rapports. Notre confrère Fabrice Gliszczynski se prête ce jeudi dans La Tribune a un rappel de tous ces enjeux, cruciaux pour l'avenir des transporteurs français.