Les acteurs économiques lyonnais s’inquiètent du manque de vols internationaux directs de Saint-Exupéry

Lors de la présentation de la nouvelle offre court et moyen-courrier Hop! Air France le 2 avril dernier à Lyon, Alexandre de Juniac a défendu la stratégie de hub parisien du groupe aérien: «Pour offrir une bonne desserte internationale à un aéroport non-parisien, il faut un hub très puissant relié par des fréquences suffisantes avec […]

Lors de la présentation de la nouvelle offre court et moyen-courrier Hop! Air France le 2 avril dernier à Lyon, Alexandre de Juniac a défendu la stratégie de hub parisien du groupe aérien: «Pour offrir une bonne desserte internationale à un aéroport non-parisien, il faut un hub très puissant relié par des fréquences suffisantes avec l'aéroport en question. Par exemple sur Lyon il y a 6 vols par jour sur CDG et 3 sur Orly. Ce n'est pas en mettant une ligne internationale qu'on va améliorer la desserte de Lyon. Il vaut mieux de bonnes dessertes vers les hubs reliés au monde entier», avait-il expliqué.
Mais ce refus d'une ouverture de ligne vers l'international inquiète la CCI. Les acteurs de l’économie lyonnaise ont expliqué au site Lyon Capitale que le manque de liaisons directes avec l'international était un frein pour le développement économique local.