Les aéroports de l’Ouest passés au crible

Alors que le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes enflamme les passions depuis de nombreux mois, Ouest-France Entreprise s’est penché sur la gestion et le financement des pistes de l’Ouest de la France. La Bretagne, les Pays de la Loire, la Basse-Normandie proposent ensemble vingt-six plates-formes et plus d’une centaine de vols réguliers. Mais seul l’actuel […]

Alors que le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes enflamme les passions depuis de nombreux mois, Ouest-France Entreprise s’est penché sur la gestion et le financement des pistes de l’Ouest de la France. La Bretagne, les Pays de la Loire, la Basse-Normandie proposent ensemble vingt-six plates-formes et plus d'une centaine de vols réguliers. Mais seul l’actuel aéroport de Nantes est sous la responsabilité de l’état. Les autres tarmacs dépendent de collectivités locales ou publiques.

En outre, plusieurs installations peinent à décoller. Elles survivent principalement grâce aux aides publiques ou encore au soutien des élus qui craignent les suppressions d’emplois et l’enclavement. Le journal remarque que leur futur reste flou. Elles vont devoir faire face à deux défis : l’arrivée de la LGV en 2017 et la concurrence de Notre-Dame-des-Landes (si le projet arrive à terme).