Les maisons d’hôtes séduisent les hommes d’affaires par leur confort et leur propreté

Deux tiers des voyageurs d’affaires n’ont jamais utilisé la maison d’hôtes comme hébergement pendant leurs déplacements professionnels. Ils la perçoivent comme inadaptée à leurs besoins. Ceux qui ont sauté le pas savent pourquoi ils ont fait ce choix : le confort, la qualité des chambres et la convivialité des lieux. L’agence Guest & Strategie dresse le portrait de ces utilisateurs.

Les maisons d’hôtes séduisent les hommes d’affaires par leur confort et leur propreté
En octobre, l’agence Guest & Strategy s’est penchée sur les pratiques et attentes des hommes d’affaires envers les maisons d’hôtes. Premier constat : deux tiers des interrogés n’y vont jamais. Ceux qui tentent l’expérience sont autant des femmes que des hommes dont la majorité n'y passe pas plus de cinq nuitées par an. La clientèle d’affaires de ces établissements est séduite par le confort et la qualité des chambres,mais aussi la convivialité, le prix (entre 50 et 80 €). Les maisons d’hôtes choisies par les voyageurs d’affaires sont surtout situées à la campagne (39%) ou dans les grandes agglomérations (20%). La voiture est d'ailleurs le principal transport utilisé pour s’y rendre (55%). Plus des 3/4 des professionnels qui pratiquent la chambre d’hôtes ne veulent pas faire plus de 30 minutes de trajet pour se rendre à leur rendez-vous ou sur leur lieu de travail. Si 22% d’entre eux disent ne pas avoir le temps pour les loisirs, 25% en profitent pour faire une activité culturelle, 23% vont se promener en nature et 20% se laissent dorloter au travers d’un soin. Seulement 10 % des voyageurs d’affaires font du sport durant leur séjour.
Les businessmen qui n’ont jamais fait le choix de ce type d’hébergement le perçoivent comme non-adapté à leurs besoins par exemple par ses horaires contraignants ou l'absence de wifi. Les autres raisons sont le manque de connaissance de l'offre et sa mauvaise diffusion sur Internet.