Les pilotes vent debout contre de nouveaux droits de trafic aux compagnies du Golfe

Le Président du Syndicat des Pilotes de Lignes France Alpa prend sa plus belle plume pour rédiger un appel à ne pas accorder de droits de trafic supplémentaires aux compagnies du Golfe tant qu'il n'y aura pas davantage de respect d'une concurrence "loyale et équitable".

Embrayant sur la campagne lancée par les compagnies américaines, Erick Derivry tire dans Les Echos un signal d'alarme dans une Tribune libre clairement intitulée "Pourquoi la France ne doit pas baisser la garde". Selon le Président du SNPL France Alpa, "Compte tenu d’une véritable "prédation" organisée par Emirates, Etihad et Qatar Airways, tout nouveau droit de trafic doit aujourd’hui être gelé tant que ces compagnies ne respectent pas les principes d’une concurrence loyale et équitable".