Les projets d’American et Qantas freinés par les autorités américaines

American Airlines et Qantas avaient prévu d’étendre leurs alliances sur des vols entre les USA et la région Australasie. Mais cette demande, remise en juin 2015, n'a pas été validée par les autorités américaines. Elles ont indiqué craindre que cet accord réduise la concurrence sur cet axe.

Le département des Transports américain n'a pas donné son feu vert à l'extension du partenariat entre American et Qantas. Les autorités américaines ont refusé car elles craignent que ce projet ne réduise la compétitivité sur cet axe. Elles mettent en avant que les deux compagnies auraient disposé ensemble du plus grand nombre de sièges entre 200 paires de villes. Cela représente près de 60% de toutes les places proposées entre l'Australie et les États-Unis.

Le transporteur américain a déjà indiqué qu'il allait émettre une objection contre cette décision.