Les réunions « inutiles » vont coûter 541 milliards de dollars aux entreprises en 2019

Les réunions sont normalement l'occasion pour les équipes de faire le point et d'avancer sur les projets de l'entreprise. Malheureusement, ces rencontres ne semblent pas toujours des plus fructueuses. Selon un rapport réalisé par Doodle, les entreprises vont perdre 541 milliards de dollars en 2019 dans l'organisation de réunions "inutiles".

Selon le rapport The State of Meetings 2019 réalisé par Doodle, les employés consacrent en moyenne deux heures par semaine à des réunions inutiles. Ces rencontres peu productives coûteront potentiellement plus de 541 milliards aux entreprises à travers le monde en 2019.

La plate-forme de planifications de réunion, qui a étudié les données de 19 millions de réunions et interrogé plus de 6500 professionnels britanniques, allemands, suisses et américains, remarque que les salariés ont en moyenne trois heures de réunion par semaine. Ainsi, deux tiers d'entre-elles seraient une perte de temps.

Les employés allemands (77%) sont plus nombreux à dire qu'ils perdent un temps de travail précieux en raison de ces rendez-vous mal organisés. Les britanniques et américains sont respectivement 72% et 68% à partager cet avis.

Le téléphone, le pire ennemi des réunions
Les personnes interrogées ont listé les comportements des participants les plus néfastes pour la bonne tenue d'une rencontre de travail. Ils citent en premier lieu les appels téléphoniques et l'envoi de textos par des collègues (55%). Viennent ensuite l'interruption par une tiers personne (50%), les retards ou les départs anticipés (49%) et parler de rien pendant de longues périodes (46%).

De plus, 24% des sondés ont reconnu être agacés par leurs collègues qui mangent pendant les séances de travail. Plus d'une personne sur 5 pointe du doigt les participants qui ne contribuent pas à la discussion ou 9% des professionnels sont énervés par les gens qui prennent des notes sur leur ordinateur.

Plus d'un tiers des professionnels (37%) pensent que les réunions inutiles représentent le coût le plus important pour leur entreprise. Pour eux, ces rencontres peu fructueuses coûtent de l'argent aux sociétés en raison du temps de productivité perdu (44%), des actions peu claires qui créent la confusion (43%) et une perte de concentration sur les projets (38%).

Toutefois, ces mauvaises expériences ne détournent pas les collaborateurs des rencontres en face à face. 76% des sondés ont assurés qu'ils préféraient voir les gens en personne plutôt que de les avoir au téléphone ou par visioconférence.

Gabriele Ottino, PDG de Doodle, a expliqué "Ce qui est positif, c’est que parmi ces énormes implications financières se trouvent de problèmes simples qui peuvent être facilement résolus. Des choses comme établir un ordre du jour clair, inviter uniquement les personnes concernées et une planification appropriée peuvent être facilement mises en œuvre. Et si on s'en tient à ces principes, on a clairement la possibilité de faire des économies énormes, de réduire le temps perdu et de diminuer l'agacement des employés".