Les travel managers ne se sentent pas vraiment appréciés!

Les voyageurs d’affaires et les entreprises ne seraient pas très reconnaissants envers les travel managers qui planifient leurs missions. Les trois quarts des 3000 organisateurs de déplacements professionnels interrogés par Expedia ont confié qu’ils ne se sentaient pas assez appréciés pour leur travail. Et pourtant, ils règlent bien des problèmes….

Les voyageurs d’affaires se plaignent souvent auprès des assistants et travel manager chargés de la gestion de leurs voyages. Les principaux sujets – bien souvent hors de la responsabilité de TM, il faut le reconnaître - sont l’absence de wifi dans l’avion ou à l’hôtel, les annulations ou retards des vols ou encore la longueur des files à la sécurité. Les organisateurs des déplacements professionnels ont également leur bête noire dans leur travail : les demandes de réservation à la dernière minute (31 %) et les changements d’itinéraire proposés par les collaborateurs (23 %).
76 % des sondés pensent que le business travel est important pour le succès de leur entreprise. Ils sont 8 sur 10 à estimer que leur société peut optimiser l’utilisation de leurs programmes de fidélisation. 63 % ajoutent qu’elle pourrait les remercier de leur travail en leur faisant profiter des points cumulés non utilisés tandis que 34 % préféraient avoir des jours de vacances supplémentaires.
Selon eux, les points importants lors de l’organisation d’un déplacement pour un tiers est un bon rapport qualité-prix (75 %), un processus de réservation facile (72 %), un bon service-client (68 %) ou encore une politique de modification/annulation plus souple (66 %).