Lufthansa : De possibles grèves cet été

Un appel d’UFO, syndicat allemand du personnel de cabine, laisse présager d’importantes grèves au sein de Lufthansa en juillet.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none} Lufthansa, et notamment ses filiales low cost Eurowings et Germanwings, risque d’être fortement impactée cet été par un mouvement de grève de son personnel de cabine, rapporte le média allemand Spiegel Online. Dès la semaine prochaine, les employés des deux compagnies low cost seront invitées à s’exprimer sur ce risque de grève par le biais d’un vote, qui débutera la semaine prochaine. C’est à la fin de ce scrutin que seront connus plus précisément le jour de début du mouvement de grève ainsi que sa durée, selon les précisions de Daniel Flohr, vice président du syndicat UFO. Sylvia De La Cruz, patronne du syndicat, prévient de son côté que les perturbations pourraient durer longtemps "si Lufthansa ne cède pas".
 
À l’approche de la période estivale, ces menaces de mouvement de grève interviennent au pire moment pour Lufthansa, en conflit avec de nombreux employés pour des problèmes salariaux. Pour Daniel Flohr, Lufthansa a "réussi contre toute raison à escalader délibérément les conflits salariaux avec ses employés". La société rejette d’ailleurs les menaces de grève, estimant que celles-ci sont infondées du fait de "l’absence de revendications concrètes". Lufthansa déplore également l’absence de pourparlers entre elle et le syndicat. Ce dernier a pourtant affirmé de son côté que la société avait "refusé toute discussion".