Lufthansa, la pire grève de son histoire

Le mouvement de grève chez Lufthansa se poursuit et des perturbations sont encore annoncées jusqu'au 13 novembre. Plus de 900 vols devraient être concernés ce 12 novembre par cet arrêt de travail que Lufthansa a tenté de faire interdire en justice.

Il est conseillé aux passagers de consulter le statut de leur vol avant de se rendre à l'aéroport. A notyer que seules les opérations de Lufthansa sont concernées. Les vols de Lufthansa CityLine, Germanwings, Eurowings, Air Dolomiti, Austrian Airlines, Swiss et Brussels Airlines ne sont pas touchés par le mouvement.

Mauvaise nouvelle pour la compagnie, les 19 000 hôtesses et stewards pourraient être rejoints rapidement par les pilotes qui viennent de demander à la justice de reconnaître leur droit de grève suite à l'annulation par un tribunal de leur dernier mouvement. Lufthansa se dit prête à toutes les discussions mais refuse de céder sur les revendications de son personnel.

Si le mouvement se poursuit jusqu'à vendredi, ce serait la plus longue grève qu'aura connu le transporteur allemand qui "regrette cette situation". Les premières estimations font état d'une perte estimée à 215 millions d'Euros. La dernière grève des pilotes avait, elle, coûtée près de 350 millions d'euros.

La compagnie allemande a proposé une prime exceptionnelle de 3000 euros aux PNC qui ne l'ont pas acceptée. On devrait savoir ce jour les prochaines étapes du conflit.