MKG analyse l’hôtellerie française… Sans surprise

2011 est une année correcte sans pour autant avoir retrouvé ses niveaux de 2007. Voilà résumée l’analyse de MKG qui n’aura pas fait dans la surprise pour son étude annuelle. D’autant que le bilan présenté aux journalistes est loin d'être révélateur d’un marché jugé en « yoyo » par les directeurs d’hôtels. MKG souligne que la une hausse du marché hôtelier a été ressentie dès 2010 et qu’au final, le marché français se situe dans la moyenne économique européenne.

MKG analyse l’hôtellerie française… Sans surprise
Il ne faut pas être devin pour analyser le rapport annuel de MKG présenté par Vanguelis Panayotis, le patron du développement du cabinet d’études. D’autant qu’une grande partie des analyses présentées sont proches des constats dressés toute l’année par Deloitte. Conclusion, le marché - qu’il soit vu par les TMC, les entreprises ou les hôteliers - est globalement conforme aux tendances mondiales exprimées ces dernières semaines. Sans révéler de grand secret, selon MKG, la hausse attendue pour 2012 ne devrait pas être non plus très forte. Le cabinet évoque un RevPar (revenu par chambre) situé entre 1,5 et 3,5%. Des chiffres proches des deux études publiés par CWT dans ses prévisions de marché ou par la GBTA dans son analyse des dépenses du voyage d’affaires pour 2012. Autre constat, contrairement à Paris, la province ne progresse que lentement en 2011 avec un RevPar en hausse de 3,9 % en moyenne.