Ne dites pas que je gère un comparateur hôtelier, cela ferait marrer la profession

Dans la bataille de la communication que se livrent les sites internet de gestion hôtelière, Hotel.Info, sans doute conseillé par son agence de relations publiques, vient de publier un surprenant document : le "Top rated hotel 2010" qui récompense les hôtels plébiscités par les internautes en France et en Europe. Jusque là tout va bien, mais c'est en lisant la liste des vainqueurs que l'on se prend à franchement rigoler. Je n'ai rien contre l'IDM (l'institut du doigt mouillé), mais encore faut-il le faire avec talent !

Première surprise, selon le communiqué : "Il faut au minimum au moins 20 évaluations différentes déposées sur le site" pour qu'un hôtel soit nominé. Damned ! L'excellent Hôtel Résidence Les sources de Luxeuil les bains(en Haute Saône) n'en a que 19. Il est pourtant en tête du classement. J'ai compris : il devait connaître du monde dans la boite. Bon, regardons le suivant : l'Hôtel Arc en ciel de Thonon les bains. Zut, il n'en a que 13. En fait sont cités les hôtels qui auraient moins de 20 avis ?. J'ai du mal lire ! C'est sûr, Luxeuil et Thonon sont les plus connues des destinations phares du voyage, non ? Autant vous le dire et pour vous éviter de refaire la liste des établissements présentés... Tout est à vaut l'eau ! Même si on retient le critères "hôtels en Europe", les établissements retenus sont loin d'être les meilleurs des villes citées, il s'en faut. Le plus drôle dans cette communication, c'est l'excellent commentaire apporté par Warini Munshi, Directrice en charge du développement à l’international, qui veut souligner l'importance de ce label pour l’univers de l'hôtellerie : "Au moment du choix d’un hébergement, les clients accordent désormais une place plus importante aux critères d’évaluation des internautes qu’au nombre d'étoiles. Avec le logo « top rated hotel 2010 », nous valorisons la réputation et le savoir faire de nos partenaires. Véritable coup de pouce pour les petits établissements, tenus par des propriétaires indépendants, ce label leur permet de mettre en avant leurs qualités de services et conquérir de nouveaux clients." On frôle l'apoplexie. Se moquer pour se moquer ne sert à rien. Pour en être certains que nous avions bien lu, nous avons sollicité par mail des explications complémentaires : silence complet !
Cette anecdote serait sans importance si elle ne jetait pas le discrédit sur l'univers de l'hôtellerie sur le net. En dévalorisant le rôle des internautes au profit de quelques lignes dans une presse qui n'irait pas regarder plus loin que le bout de son écran, elle jette l'opprobre sur le travail hôtelier mené par des sites qui s'attachent à faire des commentaires et des avis un véritable élément d'information, a minima sérieux.
Comment, à la lecture d'un tel classement, aider et conseiller les acheteurs, les voyageurs, sans mettre en cause les méthodes utilisées ? Dommage, car le site à l'origine de cette loufoque aventure, n'est ni meilleur ni moins bon que les autres ! Quoique là, côté e-réputation, c'est loupé.

Hélène Retout

P.S : le communiqué complet ci dessous