Norwegian Air Argentina: valse hésitation au pays du tango

Une sorte d'agacement manifesté par le directeur financier de Norwegian Air, à l'égard de la filiale argentine a causé un certain embarras au sein de la compagnie aérienne low-cost. Dans une interview où il commentait les résultats du premier trimestre 2019, le responsable a déclaré que " si le projet argentin ne correspond pas à nos plans, nous sommes prêts à nous retirer."

Norwegian Air a fait ses débuts en Argentine il y a un peu plus de six mois et se montre impatient quant aux résultats. Mais de là à fermer la filiale, il y à sûrement encore de la marge.

Sur place, en Argentine, le patron de Norwegian Air Argentina est monté au créneau pour rassurer le marché en annonçant tout un tas de nouveauté. Et non des moindres, à commencer par le doublement des lignes opérées dans le pays d'ici septembre 2019. Et pour donner corps à cette annonce, le PDG a bien précisé que les ventes vers ces nouvelles destinations débuteront dans les prochaines semaines.

La filiale est quand même prévenue, elle doit vite gagner de l'argent. Elle aurait jusqu'au mois d'août pour y parvenir. Elle évolue cependant sur un marché aérien où la concurrence est très agressive.

Norwegian Air a été l'une des premières compagnies aériennes à bas prix à s'intéresser au marché sud-américain et a profité de la politique d'ouverture du président Mauricio Macri qui a permis aux étrangers d'exploiter le transport aérien local.

La compagnie s'était également montrée intéressée par le marché brésilien, en vue d'une éventuelle ouverture, mais le sujet n'a plus jamais été évoqué. En attendant les profits espérés de la filiale argentine.