Pilote de ligne, le prestige s’est envolé

Qui se souvient encore de ces documentaires des années 70 qui glorifiaient les pilotes de ligne, les derniers seigneurs du ciel ? Aujourd'hui la réalité est différente. Finies les jeunes et jolies femmes pendues au coup des commandants de bord sur une place de Copacabana. La Presse, quotidien canadien, analyse les changements d'image des pilotes.

Pour Marie Tison, journaliste à La Presse, "La profession de pilote de ligne n'est plus ce qu'elle était. La fascination qu'exerce ce métier et le prestige dont jouissent les pilotes ont grandement diminué. Leurs conditions de travail se sont dégradées. Cela ne facilite en rien la formation de la relève, qui présentait déjà des défis importants".