Pour le PDG d’Airbus, le meilleur reste à venir

En pleine remise en cause sur ses process avec les problèmes de portes de l’A380, Airbus affiche haut ses ambitions. Malgré l’annulation de la commande de 70 A350 par Emirates, le constructeur Fabirce Brégier annonce dans Les Echos son intention de reprendre le leadership mondial à Boeing. Pour le PDG d’Airbus, l’A320, l’A330 et même […]

En pleine remise en cause sur ses process avec les problèmes de portes de l'A380, Airbus affiche haut ses ambitions. Malgré l’annulation de la commande de 70 A350 par Emirates, le constructeur Fabirce Brégier annonce dans Les Echos son intention de reprendre le leadership mondial à Boeing. Pour le PDG d’Airbus, l’A320, l’A330 et même l’A350 atteindront une très bonne rentabilité d’ici la fin de la décennie. L’A380 sera à l’équilibre et Airbus aura repris sa place de numéro un mondial.