Prévisions d’Amex pour le voyage d’affaires : des prix stables ou en légère hausse pour 2015

Si l'EVP n'est plus en novembre, cela n'empêche pas American Express Global Business Travel de dévoiler ses prévisions par région pour 2015. D'une manière générale, les entreprises devraient voir les prix des transports stagner ou légèrement augmenter à travers le monde l'année procahine. Prudente, la TMC ne suit pas les analyses de la GBTA qui prévoient plus de 5% de hausse en moyenne dans le monde.

Pour Amex GBT, les politiques voyage restrictives et directives, aujourd'hui largement implantées dans le monde des grandes entreprises, seront un frein à une forte évolution des déplacements professionnels en 2015. Autre tendance générale, les prix aériens européens devraient rester neutres l'année prochaine, à part sur les routes transatlantiques où la hausse des capacités devrait conduire à une baisse des tarifs . La demande Business sur les court-courriers chutera de 5 % à 2 % car les entreprises seront toujours attentives aux économies. Les transporteurs devraient donc diminuer le nombre de places sur ce segment. En outre, les transporteurs du Golfe, de plus en plus présents dans le ciel, obligent leurs concurrents à se montrer compétitifs sur les grilles tarifaires des vols long-courriers. Ainsi les prix des liaisons internationales seront plutôt à la baisse, aussi bien en Europe que dans la zone Moyen Orient/Afrique. Selon Amex GBT, cette baisse sera comprise entre -1 % et 2 % sur le vieux continent pour l'eco long-courrier et entre -5 % et -2 % pour le Moyen-Orient/Afrique. La même tendance est observée sur la Business class internationale (-1 % à 1 % en Europe et -1 % à 2 % pour le Moyen Orient/Afrique).

Au sol, les prix vont stagner ou chuter légèrement en Europe. Par exemple, l'évolution des tarifs des loueurs de voiture sera entre -0,9 % et +0,6 %. Dans ce domaine, la tendance sera différente en zone MEA où le marché de la location se développe ainsi que le nombre d'acteurs implantés... Conséquence, les tarifs grimpent de 1 à 2 %.

De nombreux gouvernements de la région EMEA vont augmenter ou introduire des taxes hôtelières en 2015. Ces politiques vont influencer les prix des nuitées. En plus d'avoir des difficultés à déterminer les tarifs hôteliers à l'avance , les voyageurs d'affaires feront face à des augmentations  : de l'ordre de 1 % à 6 % pour les hôtels moyenne gamme et de 0 % à 5 % pour les établissements supérieurs.

L'Amérique du Nord
Les voyageurs d'affaires nord-américains vont voir les prix de l'aérien, de l’hôtellerie et des locations de voiture grimper sur tous les segments en 2015. S'appuyant sur le regain de couleurs de l'économie du continent et la confiance grandissante des entreprises, les compagnies aériennes devraient en effet augmenter leurs prix aussi bien des vols domestiques qu'internationaux. Par exemple, la progression des tarifs sera de 2 % à 5 % sur l'Eco intérieur et de 2 à 6 % sur les Business, tandis que la hausse sera de 1 à 5 % sur l'Eco des court-courriers et de 1 à 4 % pour la Business long-courrier.

La reprise économique va aussi impacter les prix hôteliers nord-américains. La hausse sera de 3 à 6 % pour les établissements moyenne-gamme et de 3,5 % à 7 % pour les adresses haut de gamme. La consolidation, le fleet management et les prix dynamiques sont toujours de mise sur les routes nord-américaines. Ainsi, les négociations entre acheteurs et loueurs seront toujours serrées. L'augmentation sera donc moins importante sur ce secteur : 0,5 % à 1 %.

Amérique latine
L'Amérique latine va continuer à afficher globalement des hausses des prix. Mais les travel managers devront se rappeler que les pays de ce continent présentent des niveaux de croissance différents, la situation pourrait donc varier selon les marchés. Face à la concurrence des compagnies aériennes européennes et américaines, les transporteurs de la région cherchent à étendre leurs services. Les prix sur les routes domestiques devraient légèrement augmenter (-1 à 3 % pour la business class et l'éco) ainsi que sur les cabines économiques des liaisons internationales (-2 % à 3 %). En revanche, la classe Affaires long-courrier va enregistrer une croissance plus marquée avec 2 à 5 %.
Face à la demande des entreprises américaines et une offre d'hôtels Business parfois limitée, les tarifs hôteliers sont appelés à grimper. Si le Brésil accueillera les jeux olympiques en 2016, la hausse des prix devrait être limitée par le ralentissement économique observé dans le pays. L'augmentation moyenne des prix des nuitées en Amérique latine devrait être comprise entre 5 et 8 % pour les établissements moyenne-gamme et entre 5 et 7 % pour les plus luxueux. Les tarifs des voitures de location vont grimper entre 1,8 % et 2,1 % en 2015.

L'Asie Pacifique
Les prévisions économiques 2015 plus basses que les années précédentes pour la région Asie Pacifique vont influencer les prix du Business Travel. Les tarifs devraient rester plutôt stables dans l'aérien. Les vols domestiques vont grimper de 0 à 2 % en business et 0 à 3 % en eco. A l'international, la variation sera de -1 % à 2 % en Business et -1 % à 1 % en Eco.
Les prix des hôtels vont présenter une légère hausse entre 0,8 % et 3,5 % en 2015, à l'exception de la Thaïlande dont l'économie et le tourisme sont marqués sa crise politique des derniers mois.