Privatisation du rail: la région Grand Est sera le « laboratoire national »

Monopole de la SNCF depuis 1938, le réseau ferré s’ouvrira à la concurrence dès 2020 avec les lignes transfrontalières. C'est la région Grand Est où circulent le plus grand nombre de trains en France, en dehors de l’Île-de-France, qui fera office de bassin d'expérimentation.

Le chiffre donne le vertige. "Il faut 800 millions d’euros pour la remise en état des lignes de dessertes fines du territoire (moins de 10 allers-retours par jour) du Grand Est. Cinq milliards à l’échelle nationale" , annonce David Valence, vice-président de la Région en charge des transports.

La suite de cet article est à lire sur le site du Républicain Lorrain.