Problème de moteur à l’atterrissage pour un B787 de Jetstar

Les pilotes d'un Boeing 787 Dreamliner de la compagnie Jetstar ont rencontré des problèmes avec les deux moteurs de leur avion alors qu'ils atterrissaient à Osaka, au Japon.

Les premiers comptes rendus de l'incident, survenu sur le vol JQ15, indiquent qu'un des moteurs General Electric du Boeing 787 a subi une augmentation inattendue de la vitesse pendant l'approche pour l'atterrissage à l'aéroport international Kansai d'Osaka. Peu de temps après, le second moteur a brièvement rencontré le même problème.

Jetstar a déclaré dans un communiqué que les pilotes du vol JQ15 avaient reçu "une alerte indiquant des fluctuations de moteur en approche sur Osaka".

"Pendant ce temps, les deux moteurs ont continué à fonctionner et nos pilotes ont suivi les procédures, et ont pu atterrir normalement ", a déclaré la filiale de Qantas.

"Nos ingénieurs évaluent l'avion au Japon, et nous travaillons avec l'ATSB -la Civil Aviation Safety Authority- GE et Boeing pour étudier la cause des fluctuations."

Le fait que les problèmes de moteur se soient produits pendant l'approche finale est préoccupant, rappelant que les dernières minutes d'un vol sont les moments les plus risqués d'un voyage en avion.

Les chiffres montrent que près de la moitié des accidents mortels survenus dans le monde au cours des 10 dernières années se sont produits pendant l'approche finale et l'atterrissage des avions de ligne commerciaux.

Le Boeing 787-8, qui peut transporter jusqu'à 335 passagers en classe économique et en classe affaires, effectuait la liaison entre Cairns (Australie) et Osaka. La flotte de 11 Dreamliner de Jetstar est équipée de moteurs GEnx, fabriqués par GE Aviation, filiale de General Electric.

L'avion de Jetstar reste immobilisé à l'aéroport international de Kansai jusqu'à la fin de son inspection par les enquêteurs.