Quand les business travellers sont aussi des business shoppers

Une étude réalisé par la branche aéroport de JCDecaux révèle que faire des achats à l'étranger fait partie intégrante de l'expérience de voyages... Que l'on se déplace pour les loisirs ou les affaires. Pour réaliser ce travail, l'entreprise française a interrogé 1475 voyageurs dans 8 pays : Brésil, Chine, Hong Kong, France, Russie, Emirats Arabes Unis, Royaume-Uni et Etats-Unis.

Sans surprise, trois produits tiennent la vedette des emplettes réalisées dans les aéroports : la mode (84%), les cosmétiques et les parfums (81%) et les accessoires divers (79%). Le montant du panier moyen des achats de cosmétiques et de parfums haut de gamme est de 225 €. Nettement plus pour les chinois (324 €), beaucoup moins pour les britanniques (146 €). On apprend également que 53% des acheteurs qui entrent dans une boutique d'aéroport avec une idée précise de ce qu'ils recherchent changent d'avis et achètent d'autres produits que l'objet prévu.
Petit détail qui fait sourire : les parfums haut de gamme sont achetés à l'étranger, même lorsque les marques sont disponibles dans le pays de l'acheteur. Principales raisons, l'attrait du prix (70%) et la tentation (42%). Enfin, 75% de ces "shoppers" occasionnels font leurs achats dans les magasins Duty Free des aéroports en raison des prix concurrentiels (78%), de la simplicité (77%) et d'un plus grand choix de produits (58%).
Signalons aussi que les temps d'attente jouent en faveur du shopping. Selon une étude de SFO, plus de 48 % des voyageurs qui passent plus de deux heures dans un aéroport font des achats aux boutiques de cet aéroport.