Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Québec : Airbnb va collecter la taxe d'hébergement


Afin d'éviter les difficultés et les affrontements légaux, Airbnb cherche de plus en plus à s'entendre avec les autorités des pays où il est présent. La plate-forme vient ainsi de nouer un accord fiscal avec le gouvernement du Québec, une première au Canada.



Airbnb va collecter la taxe hébergement au Québec
Airbnb va collecter la taxe hébergement au Québec
Comme en France, L'entremetteur Airbnb va percevoir et remettre la taxe sur l'hébergement au nom des hôtes utilisant sa plate-forme au Québec. Ainsi à compter du 1er octobre 2017, la start-up collectera automatiquement la charge de 3,5% pour les réservations effectuées dans les 22 régions touristiques québécoises.

"L'entente annoncée aujourd'hui est positive pour l'avenir et le développement touristique du Québec, puisqu'elle permettra d'adapter la fiscalité à la nouvelle économie collaborative et numérique", estime Julie Boulet, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie. Elle considère que cette collecte "se veut une réponse aux préoccupations véhiculées notamment par l'industrie touristique et contribuera à assurer une saine concurrence dans le secteur de l'hébergement. Il s'avère impératif de se mettre au diapason de l'économie collaborative. Notre gouvernement a d'ailleurs l'intention de préciser certains éléments qui devraient tracer la ligne entre l'économie collaborative et les activités commerciales en matière d'hébergement touristique en proposant, dès cet automne, des modifications à l'encadrement actuel".

Près d'un million de voyageurs ont utilisé les services d'Airbnb au Québec au cours de la dernière année. L'entreprise estime que le total des taxes perçues pour 2016 aurait été de l'ordre de 3,7 millions de dollars canadiens pour la province de Québec.