Quel financement pour le CDG Express ?

A 10 jours de l’examen du projet de loi sur le futur TGV Express, la grande question qui demeure encore et toujours est celle du financement. Les compagnies aériennes sont vent debout contre une taxe sur les billets d’avion mais une porte de sortie aurait été trouvée : depuis quelques semaines, l’Etat est interrogé précisément […]

A 10 jours de l’examen du projet de loi sur le futur TGV Express, la grande question qui demeure encore et toujours est celle du financement. Les compagnies aériennes sont vent debout contre une taxe sur les billets d’avion mais une porte de sortie aurait été trouvée : depuis quelques semaines, l’Etat est interrogé précisément sur les surplus des autres taxes payées ou recueillies par les transporteurs comme la Taxe Chirac et les versements destinés à la DGAC. Quitte à oublier les promesses de compensation faites par Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux transport, il y aurait ainsi une solution pour faire payer les compagnies sans leur faire payer davantage... et apporter de l’eau au moulin de la liaison ferroviaire directe, expliquent Les Echos sous la plume de Bruno Trevidic.