Redéfinir la formation des pilotes de ligne

Réunis à Paris, des pilotes de ligne de 23 nationalités différentes vont chercher à redéfinir les critères de la Fédération internationale des associations de pilotes de ligne (IFALPA) en matière de formation continue et d'accès à la profession pour les futurs équipages.

Redéfinir la formation des pilotes de ligne
Le constat dressé par l'association est sans appel : "Depuis trente ans, les avions n’ont eu de cesse que d’augmenter en complexité quand leurs formations n’ont elles que diminuées. Dans le même temps, le contexte réglementaire a également très peu évolué et l’introduction de certains types de systèmes de qualité ont conduit l’industrie à rechercher une conformité réglementaire parfois au détriment d’un meilleur niveau de sécurité des vols". De fait, la question de l’adaptation des formations aux besoins actuels des opérations aériennes se pose.

Les critères d’entrée dans la profession et plus globalement la compétence des pilotes sont sources de constante pression sur les femmes et les hommes qui assurent chaque jour la sécurité des passagers qu’ils transportent. La compétence des pilotes professionnels est capitale pour garantir des opérations sûres, y compris dans les circonstances les plus exigeantes. Ces experts vont donc définir ces prochains jours la vision à adopter qui garantira la qualité et la quantité de formation nécessaires à un élève pour devenir pilote, et aux pilotes pour maintenir et développer leur compétence et leur expertise.