Rolls Royce aurait identifié les problèmes de ses moteurs Trent 900

Alors que les compagnies Qantas et Singapore AIrlines viennent de terminer les mesures de contrôle des moteurs Trent 900, Rolls Royce affirme avoir compris l'origine du défaut qui a conduit l'A380 de Qantas à revenir d'urgence à Singapour la semaine dernière.

Pour le constructeur britannique, c'est un élément de la turbine du moteur Trent 900 qui serait le responsable de ce premier incident majeur sur un appareil de ce type. Des mesures technique très précises ont été communiquée aux compagnies aériennes qui auraient déjà remplacé la pièce défectueuse. Rolls Royce a également confirmé que son bureau d'études devrait avoir trouvé une solution plus satisfaisante qui sera appliquée aux prochains moteurs livrés pour les A380.
De son côté,Thomas Enders, le patron d'Airbus reconnaît que cet incident pourrait retarder de quelques semaines la livraison prévue des prochains appareils équipés de cette motorisation.