Shanghai veut un aéroport dédié à l’aviation privée

Shanghai est desservie par deux aéroports, Pudong et Hongqiao. Mais face à la forte croissance de la demande aérienne, les autorités souhaitent construire une nouvelle plate-forme dédiée à l'aviation d'affaires et privée.

L'aviation d'affaires était au cœur des discussions de l'Asian Business Aviation Conference & Exhibition, organisée à Shanghai du 11 au 13 avril 2017. Jiang Huaiyu, le directeur régional de l'aviation civile de la Chine de l'Est, a déclaré à l'occasion de ce rendez-vous que "il est nécessaire pour Shanghai de construire un 3ème aéroport pour satisfaire la demande". Jing Yiming, président de l'Administration de l'aéroport de Shanghai, a ajouté que la ville cherchait un nouveau site pour construire une plate-forme "dédiée aux jets privés". Il a assuré que "Les demandes sur ce marché sont énormes à Shanghai".

Jiang Huaiyu a précisé de son côté : "Nous avons connu dans ce secteur plus de 20% de croissance en glissement annuel au cours des dernières années. Jusqu'à présent, un total de 67 entreprises de l'aviation générale et 371 avions ont été enregistrés auprès de l'administration de l'aviation civile de la région de la Chine de l'est".

La nouvelle plate-forme devrait accueillir les jets d'affaires, les hélicoptères mais également l'aviation agricole, les services ambulanciers aériens ou les vols d’entraînement.

En attendant la concrétisation de ce projet, de nouvelles installations dédiées à l'aviation d'affaires devraient être finalisées à Hongqiao en avril 2018 tandis qu'une autre base est prévue sur Pudong.