Signature de l’accord de «ciel ouvert» entre l’Europe et les Etats-Unis

Dans les cartons depuis plusieurs mois, l’accord aérien de «ciel ouvert» entre les Etats-Unis et l'Union européenne sera signé jeudi 24 juin. Un accord qui élargit considérablement les possibilités commerciales des transporteurs de part et d’autre de l’Atlantique.

Signature de l’accord de «ciel ouvert» entre l’Europe et les Etats-Unis
L’accord de ciel ouvert entre les USA et l’UE autorise une société européenne ou américaine à devenir majoritaire dans une compagnie aérienne de l'autre continent, mais il permet également aux transporteurs européens d’effectuer des vols vers les États-Unis depuis n'importe quel aéroport européen, et ce quelque soit leur nationalité. Plus de restriction sur le nombre de vols, d'appareils et de routes. Les compagnies seront par ailleurs en mesure de fixer les prix en fonction du marché et de signer des accords de coopération.

Dans le domaine de la propriété des compagnies aériennes, le nouvel accord permet aux européens de détenir plus de 50% du capital total des compagnies américaines, mais ne peuvent cependant pas en prendre le contrôle: en effet, selon la loi américaine, un étranger ne peut pas détenir 25% des actions à droit de vote d'une compagnie américaine et ne peut la contrôler. Les européens se sont donc réservé la possibilité de limiter les investissements américains dans les compagnies européennes au même niveau.