TGV Paris – Bordeaux : le trafic reprend progressivement

Les manifestants d'une entreprise de papeterie – actuellement en redressement judiciaire - ont occupé les voies de la Ligne à Grande Vitesse, en gare de Vendôme TGV ce lundi. Cette action a obligé la SNCF à stopper le trafic entre Paris, Poitiers et Bordeaux. La circulation a repris progressivement lundi en fin d'après-midi.

Les salariés d'Arjowiggins de Bessé (Sarthe) ont manifesté sur les voies de la gare de Vendôme TGV entre 11h20 et 16h00 ce lundi 25 mars 2019. Cette action a entrainé une interruption totale des circulations entre Paris et le Sud-Ouest de la France pendant près de 5heures. Certains TGV ont dû être supprimés.

Une fois, les voies libérées des manifestants, les rames TGV ont pu rouler à nouveau. Toutefois, la reprise se fait très progressivement. La SNCF prévient que "d'importants retards" sont à prévoir "jusqu'à ce soir".