Tarmac trop long : l’angoisse augmente pour les passagers

Selon une étude canadienne, une attente trop longue sur le tarmac est génératrice d’angoisse pour les passagers qui patientent. Selon les chercheurs de l’université de Toronto, le délai maximum le plus supportable ne devrait pas dépasser 17 minutes.

Tarmac trop long : l'angoisse augmente pour les passagers
Selon une étude canadienne, une attente trop longue sur le tarmac est génératrice d'angoisse pour les passagers qui patientent. Selon les chercheurs de l'université de Toronto, le délai maximum le plus supportable ne devrait pas dépasser 17 minutes.